J’ai envie de parler au nom de ma plus vieille!

Je sais qu’elle ne m’a pas dit tout ça, mais je l’interprète de cette façon et parfois, ça me fait un petit pincement au coeur. Une chance que ça n’arrive pas souvent, je peux alors me rassurer sur notre choix de s’être expatriés si loin.

Elle est un peu survoltée quand nous avons des invités. Je me dis toujours qu’elle est tellement contente, elle vire « crack-pot », elle ne sait plus quoi faire, elle doit avoir un mélange d’émotions pas à peu près, mais elle doit apprendre à gérer ça.

En contre partie, être seuls pratiquement à longueur d’année, ça change la routine pour un enfant aussi. Sortant de la piscine, songeuse, je lui demande si quelque chose ne va pas. Non, tout va bien. En la voyant regarder les autres se baigner, je lui demande : est-ce que tu t’ennuies d’avoir des amis… et elle me répond : Oui, ils sont chanceux eux autres, regarde ils se baignent ensemble! Ouf…

J’y pense encore et j’avais envie de le partager. La famille, les cousins/cousines, ça donne beaucoup d’occasions de s’amuser pendant un souper le samedi soir. Ça l’air de rien de même quand c’est routinier, mais c’est beaucoup! Ici, le samedi soir avec les enfants, quoi qu’un mercredi, jeudi, dimanche… vous voyez où je veux en venir? Ça se ressemble beaucoup.

Par chance, les enfants passent vite à autre chose. Alors que nous sommes revenus depuis une petite heure, j’y pense encore alors qu’elle s’amuse dans sa salle de jeux, très heureuse!

Vivement l’école qui recommence dans quelques semaines, ça va lui donner l’occasion de rencontrer des amis de son âge!

J’en parle sur mon blog parce que ça fait partie de notre réalité, mais la même situation serait frappante même si nous étions déménagés à quelques heures de route, j’en suis certaine.

C’est une partie que nous devons gérer, mais par chance, en contre partie, nous sommes très heureux dans notre petite bulle familiale. On s’amuse beaucoup, on fait de belles sorties, on fait des cinémas-maison pop-corn (les filles adorent).

Non mais je pense que c’est important de tout dire ça, je ne voudrais pas que ma famille soit tout à coup bien triste de lire ceci et s’imaginer qu’on pleure chaque semaine! Inquiétez-vous pas, si on était malheureux, on ne resterait pas dans cette situation. Hi! hi!

Bonne fin de soirée!