Encore cette semaine, au bout de 2 ans, je me suis aperçue qu’il y a des choses auxquelles je ne suis pas encore habituée.

Température

Le plus frappant et celui qui m’agace le plus : les degrés Fareinheit!

Je suis tannée de toujours y aller par le « feeling » de la chose. Ça fait près de 2 ans que je dis : wow, il fait chaud / oh, il y a une petite fraîche ce matin / ouf, la chaleur est intense.

En rien les degrés Fareinheit me sont familiers encore. Bon, ok, 80 = il fait beau, 60 = ça commence à être frais et 92 = il fait vraiment chaud. Avouez que ça reste vague comme point de repère?

Ce matin, j’ai changé mon affichage dans la voiture pour le remettre en Celcius. Il fait combien aujourd’hui? 20! haaaaa, maintenant ça me parle 🙂

Vitesse et coût de l’essence

La vitesse ici est en milles, contrairement au kilométrage auquel on est habitué.

Le prix de l’essence lui est en gallon, alors qu’au Québec, on a le prix en litre. C’est drôle parce qu’au Québec, s’il y avait une hausse, j’avoue que j’allais faire le plein. Ici, c’est à peine si je peux vous dire le coût de l’essence.

Les billets américains

L’argent américain! Je pense que ça vient en deuxième position après les degrés. J’ose même en parler quand les gens nous visitent et ça ne semble pas déranger. Moi, je n’en reviens pas encore comment je trouve difficile d’avoir des billets dans mon portefeuille. Les billets se ressemblent beaucoup trop, non? Ils sont tous dans des teintes de vert, avec de légères subtilités… et j’insiste sur le mot légère. J’ai 5 billets dans mon portefeuille, mais je ne peux autant avoir 80$ que 4$. Ça peut jouer des tours quand on regarde rapidement et qu’on se dit : c’est beau, j’ai de l’argent liquide… J’apprécie beaucoup le repère facile des billets canadiens. Vive les cartes de crédit!

Automne/hiver au Québec

Les feuilles dans les arbres à l’automne, c’est magnifique. Dans mon quartier, j’ai quelques arbres qui changent de couleur, mais on est loin de la beauté des montagnes colorées du Québec.

Mon amour de la neige lui a toujours été une belle grosse neige abondante, accompagnée de températures douces. Ça été ma demande pendant des années pour le temps des fêtes. Les paysages sont magnifiques après une belle accumulation. Par contre, je passe à autre chose assez vite parce que malgré que je ne puisse profiter de ces beaux flocons, il faut dire que je me sauve des grosses tempêtes, des froids intenses, du déneigement en vitesse avant le boulot et de la belle neige brunie par le sable au printemps.

Il y a une autre remarque que j’ajouterais concernant la température. À chacun de nos voyages à Québec, on se dit : ben voyons, on est mal tombés. Finalement, on s’est passé la réflexion que c’est probablement parce que nous ne sommes plus habitués à ces changements brusques d’une journée à l’autre… Notre climat est tellement stable ici. Quand on vit au Québec, on s’y fait, mais l’adaptation à une température plus neutre, on s’y fait très rapidement aussi. Du beau temps… du beau temps un peu plus chaud… du beau temps un peu plus frais et oups, un peu de pluie pour l’hiver. Voilà nos intempéries :o)

Et vous, à quoi n’êtes-vous jamais capable de vous habituer? En quoi aimeriez-vous changer votre quotidien?