J’avais envie d’échanger sur le sujet.

J’étais en voiture il y a quelques jours et j’ai pensé partager mes impressions sur la routine que nous avons dans un endroit connu. En fait, je pense qu’on se rend compte de tout ce qui est acquis une fois qu’on le perd. Quand je pense à le perdre, c’est qu’en changeant d’environnement, toute notre routine est changée!

On veut aller mettre de l’essence, passer à la pharmacie, se rendre à la clinique dentaire, se faire couper les cheveux… nommez ce que vous voulez! Vous serez certainement d’accord avec moi, souvent le type de service pour lequel on ne se questionne pas beaucoup, si ce n’est que « est-ce que je vais être bonne pour avoir un rendez-vous cette semaine? ».

Ici, non seulement à se faire nettoyer les dents, mais il faut aussi trouver un endroit, des références, essayer ici et là, pour finalement trouver notre nouveau repère!

La routine à la maison est aussi changée. Pourtant, nous sommes dans la même situation, c’est-à-dire rien de bien spécial (nous ne vivons pas dans la jungle), nous avons le même train de vie possible qu’au Québec… Et bien non, par la force des choses, probablement avec l’adaptation à notre nouvel environnement, notre routine change automatiquement.

Au tout début je me disais toujours qu’à Québec, je ne me posais jamais autant de question dans une journée. Si je veux du porc haché, il ne faut pas juste me demander quelle est l’épicerie la plus proche, il faut aussi me demander dans quelle épicerie je vais le trouver ce fameux porc haché.

Tu passes devant le même magasin pendant des mois pour finalement porter attention un matin et te dire : haaaaa, il vend de la peinture! C’est bon à savoir! Ce n’est pas comme notre environnement connu, lequel tu te dis juste : cool, il y a un Benjamin Moore tout près!

Des habitudes aussi naturelles que d’avoir un compte en banque et faire des paiements. On s’entend, j’ai des sous et je m’occupe des achats, mais c’est mon chum, le seul salarié de la famille, qui s’occupe des paiements mensuels, relevés de comptes. Je ne suis plus rien de tout ça et ça me fait encore étrange parfois.

Ne plus passer chez maman et papa un samedi matin! Allez-y, nommez-en, je pense que tout ce qu’on fait machinalement depuis des années, d’un coup sec, s’arrête!

Mes journées sont organisées de façon complètement différente, je ne fais plus le même type d’épicerie, je n’ai plus les mêmes projets à moyen terme, c’est vraiment spécial pour moi chaque fois que j’y pense. Peut-être parce que mon déménagement est tout de même assez récent.

Ceci étant dit, pour résumer le tout, ce n’est pas négatif, mais bien déstabilisant 🙂